La NOAB, qu’est que c’est ?

La Norme Océanienne d’Agriculture Biologique (NOAB) est la norme de référence choisi par le SPG Bio Fetia. Elle a été créée en 2008 par un groupe de travail océanien regroupant des organismes du secteur public et privé ainsi que l’IFOAM. Le projet a été mis en œuvre par la communauté du Pacifique et financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA).

Cette norme régionale, traite de la production et de la transformation de produits biologiques et est adaptée au contextes social, culturel, environnemental et agricoles particuliers des territoires insulaires océaniens. Elle tient compte des deux grandes références internationales en matière d’agriculture biologique, à savoir les Règles de basse de l‘IFOAM et le Codex Alimentarius.

La NOAB a été approuvée comme norme de référence pour la Polynésie française en 2011 (arrêté n°1203/CM).

Le label associé à cette norme est le label BIO PASIFIKA.

Les produits destinés à l’exportation doivent être certifiés par un organisme certificateur privé reconnu par le pays de destination. Il existe plusieurs normes en fonction de chaque pays.

La POETCom

La Communauté océanienne pour l’agriculture biologique et le commerce éthique (POETCom) est une organisation associative sans but lucratif, qui compte des membres actifs (groupements d’agriculteurs, organismes de soutien aux agriculteurs, organisations non gouvernementales (ONG), organisations du secteur privé, instituts de recherche et partenaires de pouvoirs publics) dans 14 pays du Pacifique.

Son Secrétariat est rattaché à la Division ressources terrestres de la Communauté du Pacifique (CPS), à Suva (Fidji). La POETCom fait office d’organisme chef de file et de porte-parole du mouvement de l’agriculture biologique et du commerce éthique dans la région. À travers différents dispositifs de coordination, de partage de l’information, de mise en réseau et de renforcement des capacités, et la mise en place d’un système de certification régional destiné à favoriser l’accès aux marchés et le développement des échanges, la POETCom cherche à atteindre les objectifs suivants :

  1. améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle à l’échelle locale et régionale ;
  2. améliorer les moyens d’existence des agriculteurs en les aidant à se positionner sur les marchés nationaux et d’exportation et à réduire leur dépendance à l’égard des intrants importés ;
  3. améliorer la santé des populations en leur offrant un meilleur accès à des aliments d’excellente qualité, propres et nutritifs ;
  4. protéger et mettre en valeur le milieu nature, en encourageant le recours à des pratiques de gestion respectueuses de l’environnement ;
  5. améliorer le bien-être des individus et des communautés en faisant la promotion des principes du travail éthique et de la justice sociale.

Vous pouvez aller sur le site pour plus de détails: http://www.organicpasifika.com